YEMA

Un film de Djamila Sahraoui
avec Djamila Sahraoui, Samir Yahia, Ali Zarif

Genre : Drame
Durée : 91mn
Année de production : 2012
Sortie en salle : 28 Août 2013
Origine : Algérie
Télécharger l'affiche du film
Télécharger le dossier de presse

SYNOPSIS

Une petite maison abandonnée, isolée dans la campagne algérienne. Ouardia y revient, après des années d'absence, pour enterrer son fils Tarik, militaire. Ouardia soupçonne son autre fils, Ali, dirigeant d’un maquis islamiste, de l'avoir tué.Dans cet univers figé par la sécheresse, la vie va peu à peu reprendre ses droits.Grâce au jardin que Ouardia fait refleurir à force de courage, de travail et d’obstination. Grâce au gardien, peu à peu adopté par Ouardia. Grâce surtout à l’arrivée d'un nouveau né. Mais Ouardia n’est pas au bout de ses épreuves. Ali, le fils maudit, revient, grièvement blessé...




PRIX ET FESTIVALS

Mostra de Venise 2013, Section Orizzonti : Sélection Officielle.

Festival International du Film Francophone de Namur : Meilleure comedienne.

Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) : Meilleur image, Mention spéciale pour meilleure actrice, Etalon d’argent de Yennenga.

Trophées Francophones du cinéma 2013 : nommé pour le Prix d’Interprétation Féminine, le Second Rôle Masculin, la Réalisation et la Contribution Technique.

Dubaï International Film Festival : Prix Fipresci.

33e Festival du Film International d’Amiens : Prix de la ville d’Amiens.

19e édition du Festival Medfilm de Rome : Prix de l’Expression Artistique.



CRITIQUE PRESSE

« Les images sont d’une sensualité époustouflante, en immersion totale avec les éléments naturels : l’eau si rare, est si présente. Il y a aussi le feu qui brule les souvenirs, la terre qui défie l’homme et l’air qui flirte avec la possibilité d’une liberté. Un très grand film ! » RFI

« En un seul lieu ( un petit village de Kabylie, en Algérie) et pendant 90 minutes, avec seulement sept personnages, le film réussit l’exploit de tenir en haleine les spectateurs, de maintenir l’incertitude jusqu’au bout. Une interprétation magistrale ! » AFRICINE.ORG

« En épurant, en laissant au spectateur toute liberté pour entrer dans son film, la cinéaste nous y raconte une tragédie universelle et un pan de l’Histoire de l’Algérie, et livre au final un film magnifiquement personnel. » CRITIKAT.COM

« Un film formidablement sensible et épuré dont les images s’enfoncent  en nous pour ne plus nous lâcher. » AFRICULTURES.COM

« Yema est un film d’une très grande beauté autant qu’il est cruel et tendu. Une belle histoire et un très beau film à découvrir dès que possible. » LE BLOG DU CINEMA

«La présence de Djamila Sahraoui, devant et derrière la caméra, et l'espression de son regard remplacent bien des mots. » STUDIO CINE LIVE

« La réalisatrice conte un monde âpre, une guerre fratricide, l'impensable pardon et la possibilité de la vie. Un film exigeant et scotchant. » PREMIERE

«Djamila Sahraoui a réussi une impressionnante parabole sur les déchirements fratricides d'aujourd'hui. Le décor de ce magnifique film est d'une majesté antique. » TELERAMA

« Yema est un film de résistance, situé du coté des mères qui ont enduré la perte et le dueil. C'est avec beaucoup de force et de courage que Djamila Sahraoui campe ce personnage de mère.. » LE MONDE

« Yema impressionne par sa force évidente, presque minérale. Djamila Sahraoui, qui incarne elle-même la mère, est d'une intensité aussi remarquable que bouleversante. Un film sobre, beau et fort ! » LA CROIX

« Une ode magnifique aux campagnes algériennes, terres de vie à reconquérir pour que l’espoir puisse renaître de ses fruits. Dire que l’on ressort bouleversé par Yema relève de l’euphémisme. Un film essentiel.. » AVOIR-ALIRE.COM

« Sur un canevas de tragédie antique, la cinéaste signe un film sec et bouleversant. Un cri vengeur, silencieux et assourdissant, lacérant le mur du silence imposé aux victimes sacrifiées au nom de la réunification nationale.» CINEOBS

«Yema est un film d'une grande beauté autant qu'il est cruel et tendu. Une belle histoire et un très beau film à découvrir dès que possible.» LE BLOG DU CINEMA

«Une tragédie antique tissé de guerres fratricides, d'impossibe pardon, et d'une force existentielle inouïe. Déroutant et puissant.» BANDE A PART

«Un formidable sens du cadre sachant utiliser les contrastes du paysage, à la fois lumineux et coloré, et profondément sombre et terne.» ABUS DE CINE.COM

«Un film métaphorique qui doit beaucoup au charisme de Djamila Sahraoui. Tragique et lumineux.» STUD' ORLEANS



Photos du film

Cliquer sur les photos pour les télécharger

1 2 2 2 2 2 2 2 2 2
1 2 2 2 2 2 2 2 2 2



Film annonce

Film annonce